Yin Yang
 
 
Ombre et lumière  
 
Le yin et le yang est le principe fondamental des choses, le père et la mère du changement et de la transformation. Deux forces opposées, mais complémentaires, deux forces qui  agissent mutuellement l’une sur l’autre. Le yin représente la féminité, tout ce qui est retiré, réceptif et obscur. Le yang représente la masculinité, tout ce qui est puissant, lumineux et expansif.  L’interaction des deux est illustrée par un cercle divisé en sections blanche et noire au centre desquelles se trouve un cercle de couleur opposée correspondante, une semence de yin dans l’abondance du yang et l’origine du yang dans la plénitude du yin. La théorie du yin et du yang est un processus constant de changement.  Rien n’est fondamentalement yin ou yang, rien n’existe qui est séparé du reste de l’univers. Tout est en perpétuel changement
 
 " Connaître le commencement antique est l'essence de la voie"
Lao Tseu
 
La théorie des cinq éléments 
 
Les cinq énergies
 
Il y a cinq mouvements fondamentaux de l’énergie.  Les énergies se meuvent, vers le haut ou vers le bas, de l’extérieur vers l’intérieur ou bien effectuent une rotation. L’étude de ces mouvements vient d’un système de la sagesse chinoise, nommé la « théorie des cinq éléments ».  Cette théorie étudie le mouvement de l’énergie et s’intéresse à la réflexion sur les qualités énergétiques  de notre monde.
 
Le Feu, la Terre, Le Métal, l’Eau et le bois symbolisent les mouvements énergétiques. Diverses qualités sont associées à ces cinq énergies. Elles correspondent aux saisons, aux aliments, aux directions, aux organes internes  et aux douze méridiens principaux.  Chacun de ces méridiens est mis en correspondance avec l’une des cinq énergies. 
 
L’énergie se déploie vers l’extérieur au printemps, donnant naissance au pouvoir de l’énergie ascendante de l’été. Elle commence alors à se condenser  vers l’intérieur à l’automne et prend son mouvement descendant à l’hiver.
 
  •  L’énergie du Feu se dirige vers le haut. C’est le modèle d’énergie lorsque le cycle est à sa cime. On pourrait dire que c’est l’été du cycle annuel ou la phase de la pleine lune brillante et épanouie. Lorsque l'énergie atteint son maximum elle cherche le repos et commence à diminuer.
 
  • L’énergie de la Terre se déplace horizontalement autour de son axe, affectant ainsi la période de changement entre chaque saison.  Ce mouvement est parfois désigné comme le point central des cinq énergies, parfois comme la phase entre le mouvement ascendant du Feu et le mouvement centrifuge du Métal.  C’est la pleine lune, grande et dorée avant qu’elle ne s’efface.
 
  •  Le Métal, est la plus dense de toutes les énergies, produit par le repli de l’énergie vers l’intérieur. Sa qualité est condensatrice et coagulante. C’est le cycle annuel de l’automne et de la lune décroissante.
 
  • L’énergie de l’ Eau c’est la phase du cycle dans laquelle les choses atteignent leur point de concentration et de repos. C’est la nouvelle lune, sombre et prête à donner naissance. C’est l’hiver du cycle annuel.
 
  • Le Bois symbolise l’énergie qui se déploie dans toutes les directions. Forte et croissante tout comme un arbre. C’est la phase du cycle dans laquelle toutes choses naissent et commencent à croître. C’est la lune croissante, le pouvoir de donner naissance, le pouvoir du printemps.
 
 
 
Les cycles du changement
 
Les cinq énergies changent en une progression naturelle. Ainsi chaque énergie est précédée par son parent. 
 
Donc dans le cycle de création des cinq énergies,
  • le Feu est le parent de la Terre, c’est de la fournaise de l’été (Feu) que provient la douceur tranquille de la fin d’été (Terre).
 
  • La Terre est le parent du métal. C’est à partir du puissant mouvement rotatif de la Terre que l’action constrictive du métal se condense.
 
  • Le Métal est le parent de l’Eau. De la contraction de l’énergie symbolisée par le Métal, se développent en mouvement descendant symbolisée par l’Eau.
 
  • L’Eau est le parent du Bois. La force descendante de l’énergie de l’Eau crée l’élan qui s’exprime dans  la force expansive et créatrice de l’énergie du bois.
 
  • Le Bois continuant le cycle, est le parent du Feu. C’est à partir du mouvement expansif du Bois que la ruée ascendante et puissante du Feu explose.
 
 
 
 
Le cycle de contrôle
 
Les cinq énergies contrôlent l’intensité et l’influence de chacune des autres.
 
  •  Donc, le Feu, contrôle le Métal, la force ascendante et chauffante du Feu empêche le mouvement constrictif du Métal. 
  •  La Terre, contrôle la force descendante de l’Eau.
 
  • Le Métal, contrôle l’énergie expansive du Bois. 
  • L’Eau, contrôle la ruée ascendante de l’énergie du Feu. 
  • Le Bois, contrôle la Terre en empêchant l’énergie de la Terre de se refermer sur elle-même.