Pouvoir vibratoire et soin énergétique

La richesse sonore et le pouvoir vibratoire des bols tibétains fascinent. Remplis d'harmoniques et possédant plusieurs notes, graves et aigües, les bols libèrent des milliers de vibrations qui travaillent sur de multiples sensations. On admet en acoustique que les sons aigus sont légers et se dirigent vers le haut (les cieux). Ainsi, en utilisant des bols aux sonorités aigües au-dessus du plexus solaire, on peut sentir les vibrations s'envoler, laissant derrière elles un effet dynamisant. Les sons graves étant lourds, ils retombent, d'où l'idée d'ancrage et d'enracinement.

L'enveloppement vibratoire des harmonies aigües parcourt le corps de sensations qui petit à petit pénètrent et détendent les cellules et les tissus, aidant le mental à se libérer. Ressentant la présence physique du son le long du corps, la thérapeute joue doucement devant et/ou derrière la colonne vertébrale. L'endroit où le son change ou oscille indique la partie du corps à traiter, celle-ci absorbant un maximum de vibrations.

Deux méthodes s'offrent à la thérapeute : frotter les bols avec un maillet de bois, soit sur la main, ou directement posé sur le corps. Avec celle-ci, il s'agit du massage sonore et vibratoire dont le pouvoir relaxant est immense car les vibrations pénètrent les fluides corporels. Toutes ces interpénétrations s'influencent les unes les autres et agissent sur le mental. Le résultat : effet massant sur le corps ainsi qu'à l'intérieur de celui-ci, d'où la sensation de massage intégral.

La personne à traiter est en position allongée, les bols disposés le long de son corps, en fonction des sept chakras auxquels on attribue une correspondance avec les notes de musique. Les petits bols sont situés vers le haut du corps et les gros bols vers le bas, les moyens au milieu. Une sensation de pénétration du son dans le corps est décrite par les personnes qui reçoivent ce soin. L'onde qui se propage dans tout le corps agit comme un profond massage, très doux, de tous les tissus et de toutes les cellules. Les personnes retrouvent leur fréquence harmonique et ressentent une paix profonde.

Les bols chantants se retrouvent essentiellement dans les régions himalayennes (Tibet, Népal, Bhoutan, Ladakh) et le nord de l'Inde. Issus de la culture pré-bouddhiste animiste chamaniste Bön de l'Himalaya d'où leur nom de " bols tibétains ", ils sont utilisés dans diverses cérémonies d'offrandes, de prière et de méditation par les moines ou les pratiquants. S'ils remontent à l'âge de bronze, ils sont connus en Orient et en Occident depuis 1951 seulement, alors que les moines des Lamaseries ont vendu le peu qu'ils avaient pour prendre la fuite lors de l'invasion de leur pays par la Chine.

Vous trouverez d'intéressantes suggestions de lectures sur ce site.

http://www.musirelax.com/BTK/default.php?nom=prod40.htm